Liège isolation bouchon revetement
Quantité 0
Total 0,00 €
   Nos Produits

 
   Informations
 

En thermique, un isolant thermique est un matériau ayant une faible conductivité thermique, c'est-à-dire un matériau capable d'opposer au flux thermique qui le traverse, une grande résistance thermique de conduction.

 

En construction, l'isolant permet d'assurer une bonne isolation thermique en réduisant les fuites de chaleur (refroidissement) ou l'entrée de la chaleur (« garde au frais »). Une isolation thermique performante est traduite par l'utilisation d'un isolant à conductivité thermique (λ) basse (jusqu'à 40 cm d'isolant avec une conductivité thermique λ=0,04 W/m.°C selon le critère des maisons passives permet d'obtenir une résistance thermique surfacique de 10 m².°K/W). En outre pour une performance globale des parois, il est nécessaire d'éviter la présence de ponts thermiques. L'isolation thermique est un des investissements d'économie d'énergie des plus rentables et peut être considérée comme l'équipement d'énergie renouvelable avec la plus longue durée de vie (plus de 100 ans pour le liège).

 

On construit ainsi dans les pays septentrionaux, des constructions de type passives (critères Passivhaus ou Minergie) en énergie, notamment en (Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Suisse, …), qui ne nécessitent plus de chaudière.

La conductivité thermique est déterminante dans les échanges thermiques hivernaux des parois, mais dans les échanges thermiques estivaux des parois subissant les rayonnements solaires, c'est la diffusivité thermique qui est primordiale.

 

Isolation, et inertie...

L'isolation d'un bâtiment doit être envisagée selon la résistance thermique ou le coefficient de transfert thermique (voir caractéristiques du liège d’isolation thermiques)

son déphasage thermique ; c'est-à-dire la capacité des matériaux composant l'enveloppe de l'habitation à ralentir les transferts de chaleur notamment du rayonnement solaire estival (déphasage thermique, utile par exemple en été pour empêcher la pénétration de l'énergie du rayonnement solaire le jour et la rejeter la nuit), le temps de déphasage du liège est très long (12 heure).

Ce déphasage thermique est en rapport avec la diffusivité thermique des matériaux.. Quoi de plus logique en théorie mais pensons-y lors de la construction ou de la rénovation d'une habitation (hors habitat bioclimatique qui valorise fortement le déphasage thermique). Pour ce qui est des murs, le déphasage thermique pose plus de problèmes que dans le cas de l'isolation des combles. Pour les combles, comme la couverture ne freine que peu le transfert de chaleur, la diffusivité thermique des matériaux isolants est dès lors beaucoup plus importante. Toutefois, cet avantage est complètement réduit dès que les combles sont munis de fenêtres.

 



Conditions générales de vente | Mentions légales | Livraison | Paiement | Plan du site
SDC Mosaïc - Tous droits réservés © 2017 .